LITTÉRATURE, Mes coups de coeur!

« Ils étaient cinq » de Sandrine Destombes: une histoire qui fait froid dans le dos!

C’est le second ouvrage des Éditions Nouvelles Plumes que j’ai le plaisir de lire! J’avais lu « Charade » de Laurent Loison. Une histoire que j’avais lu d’une traite, assez sombre et dont je ne me doutais en rien du dénouement! Lors d’une brocante lors de nos vacances à Noirmoutier, en fouillant dans quelques bacs, Julien me trouve « Ils étaient cinq ». « Tiens, c’était pas la même maison d’édition qui avait écrit le livre que tu avais bien aimé? » Si si, c’est bien ça! Julien ne se souvient pas des maisons d’éditions, mais la couverture était similaire donc reconnaissable! Comme j’ai très apprécié (ça se dit?) cette nouvelle lecture, je vous partage tout ça!

• LES ÉDITIONS « NOUVELLES PLUMES » •

Une maison d’édition pas comme les autres! Je ne connaissais pas du tout et à vrai dire au début je pensais qu’elle était comme les autres. Et bien non! Elle propose tout simplement à des écrivains jamais publiés de soumettre leurs manuscrits à des lecteurs bénévoles! 

L’auteur se retrouve donc « confronté » à son lectorat avant la publication. Chaque récit déposé n’est pas forcément publié.

Comment ça fonctionne?

Tout le monde peut déposer son manuscrit (sauf oeuvres traduites) mais il y a certaines consignes à respecter. Evidemment ce sont des milliers de manuscrits qui sont proposés… mais pour avoir une chance de passer le « tri » il faut respecter certaines consignes.

Ensuite, l’ouvrage reste en ligne minimum 3 mois pour que les lecteurs puissent émettre un retour. Si votre manuscrit récolte un succès fulgurant alors c’est la publication! Bon, il y a quand même des critères! Avoir une moyenne de 8/10 pour la notation de l’ouvrage par les lecteurs, 50% des coups de coeur et aucune note en dessous de la moyenne.

Ils étaient cinq Sandrine Destombes Editions Nouvelles Plumes Niilah

Ensuite il y a une seconde sélection qui déterminera si oui ou non votre manuscrit sera publié en librairie. Cette dernière sélection se fait dans un soucis qualitatif mais aussi quantitatif. En effet, il faut compter 15 à 20 ouvrages par an publiés pour pouvoir assurer un suivi et un accompagnement de l’auteur.

Si votre roman est sélectionné alors vous signerez un contrat d’auteur et serez diffusés-distribués par Interforum.

• « ILS ÉTAIENT CINQ » •

« C’est à lui et à personne d’autre que ces kidnappeurs ont envoyé la vidéo. Le capitaine Antoine Brémont, observe impuissant un inconnu se faire horriblement torturer. Un SMS lui indique où se trouve la victime, vivante mais dans le coma, ainsi qu’une femme séquestrée, depuis deux semaines. Elle n’a malheureusement pas vu ses ravisseurs. Ceux-ci ont promis d’autres violences. Pour les arrêter, le capitaine Brémont doit comprendre ce qui les anime. Ils l’ont choisi comme interlocuteur privilégié et ce n’est pas un hasard… »

– Quatrième de couverture

La lecture commence fort. Le prologue est une lettre adressée au capitaine Brémont signalant que si celui-ci est en train de la lire c’est que tout s’est déroulé comme prévu. D’entrée de jeu elle donne le ton.

Rien qu’en lisant le prologue je me suis imaginée le capitaine Brémont bravant vents et marées pour déjouer les plans des ravisseurs. Puis s’installe la question du personnage. Pourquoi Antoine Brémont est le seul à qui ils veulent s’adresser? Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la lettre du prologue:

Ils étaient cinq Sandrine Destombes Editions Nouvelles Plumes Niilah

« 24 décembre 2016

Cher Capitaine Brémont,

Voilà, nous y sommes.

Si vous lisez cette lettre c’est que tout s’est terminé comme il se devait. Vous et moi avons obtenu réparation.

Vous devez vous demander pourquoi je vous ai choisi et si vous auriez pu empêcher tout cela. Mais quelle importance à présent. J’ai fait ce que j’avais à faire et je ne regrette rien.

Maintenant, si vous souhaitez vraiment assembler les dernières pièces du puzzle, vous trouverez un dossier à l’endroit même où nous nous sommes rencontrés.

Ce fut un honneur de vous avoir pour adversaire.

Adieu, s’il existe. »

Alors vous je ne sais pas, mais moi ça m’a clairement donné envie de me plonger dans cette histoire sombre. Il y a des choses à apprendre des deux côtés.

Le capitaine Brémont et son équipe

À mon sens, si je dois imaginer le profil type d’un flic spécialisé dans le profilage, c’est exactement l’image d’Antoine Brémont qui me vient à l’esprit. Quelqu’un qui est passionné dans son travail, qui y consacre corps & âme et qui essaye d’oublier son passé. Bon la partie « qui essaye d’oublier son passé » c’est un peu pour tous les flics un peu sombres et enquêteurs sur des histoires sordides.

Mais je trouvais ce petit côté sympa à Antoine. Finalement là où on pourrait croire que c’est quelqu’un de froid, sans coeur et qui n’a pas d’autre vie que son travail, c’est se tromper. On apprend beaucoup du personnage et ce, au fur et à mesure du récit.

Il faut dire aussi qu’il est bien entouré. On retrouve dans un premier temps la Lieutenante Rocca et le Lieutenant Nguyen qui font partie du département de Brémont et qui constituent son équipe. Ensuite vient s’ajouter aux personnages entourant Brémont, son parrain, Charles.

Les ravisseurs

Ils restent assez floues jusqu’au bout. Même si j’ai pu émettre des hypothèses, elles étaient toutes basées sur mon ressenti et non sur ce que je découvrais au fur et à mesure de l’histoire. Sans compter que l’intrigue est la suivante: ils étaient cinq. Mais qui? Les victimes ou les ravisseurs? Difficile de savoir! Même si au fur et à mesure de la lecture on devine un peu, rien ne nous emmène vers la vérité.

Ils étaient cinq Sandrine Destombes Editions Nouvelles Plumes Niilah

• LE DÉNOUEMENT DE L’HISTOIRE •

Pas de panique, je ne dévoile pas du tout la fin mais juste ma vision de la chute! Si il y a bien quelque chose que je déteste, c’est le « spoil »!

Même si j’avais donc une théorie concernant le dénouement de l’histoire j’ai malgré tout été étonnée! Ce qui m’a surtout plu dans cette lecture c’est que tout au long du récit on apprends. Je ne peux malheureusement pas vous dire quoi plus exactement mais on apprends aussi bien sur les différents personnages que sur une partie de l’histoire. C’est difficile à vous expliquer sans trop en dévoiler, donc il faudra le lire!

Je ne suis pas restée sur ma faim et pour une fois j’étais contente d’avoir toutes les réponses à mes questions! Le titre prenait tout son sens, enfin!

Il y a queques passages un peu plus crus mais si vous avez lu Charade avant ce n’est pas pire! Bref, un bon thriller, qui nous prends à la gorge avec quelques notes d’humour mais surtout une histoire qui prends dans les tripes!

A lire d’urgence, vous l’aurez compris!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *