BIEN-ÊTRE

Régime stricte: je vous dis tout!

Depuis quelques temps je partage avec vous sur les réseaux sociaux la faim fin de mon régime stricte! Que ce soit sur la toile ou au boulot beaucoup de personnes m’ont posé des questions à ce sujet. J’ai donc décidé de vous raconter cette expérience de régime stricte ici! Par contre, avant toute chose, je tiens à préciser que ce régime m’est destiné. Il ne vous conviendra donc très certainement pas! Je ne partagerais donc pas mes quantités. Après tout si vous voulez un régime adapté, rien de mieux que d’aller voir un diététicien (et si vous voulez les coordonnées du mien, n’hésitez pas à demander)!

Ca déborde sur la balance!

Il y a un mois j’avais rendez-vous chez mon diététicien et le bilan n’était pas top top! Du coup je devais repartir sur mon plan de base durant 3 semaines et une semaine avant mon rendez-vous suivant, commencer un régime stricte. Le but de cette manoeuvre était tout simplement de perdre les kilos repris petits à petits et bien « sécher » avant les fêtes.

J’entame donc ce régime stricte en sachant que ça va être difficile! Ce sont les premiers jours les plus durs! Pourquoi? Tout simplement parce qu’on change ses repas, on a pas les mêmes apports et surtout on élimine les féculents et les sucres ajoutés. Il faut donc aussi le temps au corps de s’habituer à ne plus recevoir certains apports.

En quoi consiste mon régime?

C’est très simple. Comme je l’ai dit plus haut, pas de féculents et pas de sucres ajoutés. Séparé en 5 repas (3 repas + 2 collations) il ne m’affame pas. Quand on entends régime stricte on a tendance à s’imaginer que le soir je ne mange pas, ou peut être une feuille de salade. Et que mes repas se composent d’une demi tomate avec 2 tranches de concombre et un verre d’eau.

Et bien non!

Pour le petit déjeuner j’avais le choix entre deux. Flocons d’avoine avec du lait ou tartine (complet, saigle, etc) avec des protéines (jambon dégraissé, fromage maigre, etc). J’adore les flocons d’avoine mais manger ça sans rien ça ne me tentait pas. Pourquoi? Tout simplement parce que j’ai l’habitude d’en manger avec des fruits donc d’avoir plus de quantité mais aussi parce que visuellement parlant ça ne donnait pas beaucoup dans un bol. Donc psychologiquement j’allais me dire que oui, je ne mangeais rien et que c’était vite avalé.

C’était donc 2 tartines pour moi avec du jambon dégraissé et du leerdammer light accompagnées d’une tasse de café noir! Je prenais bien le temps de déjeuner à mon aise pour arriver à une sensation de satiété à la fin de mon petit déjeuner! C’est sur que gourmande comme je suis (et surtout comme j’adore le pain) je me serais bien enfilé le reste. Mais non, il faut savoir dire stop!

Pour mes goûters c’était pareil pour le matin ou l’après midi: des fruits. On évite bien entendu les fruits trop sucrés et les bananes (snif). Je préparais mes repas à l’avance donc je coupais mes fruits en petits morceaux. Encore une fois visuellement ça me donnait plus de volume et l’impression de terminer moins vite!

régime stricte niilah salade manger sainement

Pour mon repas chaud, pas de féculents! C’est difficile de se dire qu’on ne va manger que de la viande et des légumes. Encore une fois l’astuce c’est de prendre des aliments qui prennent de la place. Hors de question donc de manger des épinards par exemple. Le poids cru, une fois cuit, diminue énormément! Alors forcément on a l’impression de ne rien manger! Mes légumes préférés qui prennent de la place ce sont les poireaux, carottes, poivrons, courgettes, brocoli,… etc etc!

Enfin, pour le repas froid c’est comme pour le chaud: pas de féculents! Donc en gros je mange mes légumes sans mes tartines. Je me faisais un mélange de salade, tomates, concombre, avocat, etc et j’alternais entre de la dinde, du fromage, du surimi, de la mozzarella,… bref des aliments qui donnent envie!

Au final c’est si dur que ça?

Oui et non. La première fois que j’ai fait ce régime je ne l’ai pas fait correctement. Le début est difficile mais après les premiers jours on voit déjà une différence et puis on perds assez bien. A condition de le suivre à 100%. Je suivais tout comme il faut, mais après 3 ou 4 jours c’était difficile et je craquais pour une gaufre, une tartine en plus, et ainsi de suite. Donc finalement il ne se lançait jamais et je n’avais pas eu les résultats espérés.

régime stricte niilah salade manger sainement

Cette fois-ci j’ai tenu du premier au dernier jour. Donc le début est en effet difficile. Sensations de faim, de fatigue, froid! Sans parler des multiples tentations pour lesquelles on a envie de craquer. Mais il faut tenir le coup car ce sont les 5 à 7 premiers jours les plus durs.

Après le corps s’habitue, nous aussi. On a plus faim après les repas et on se dit que si on craque ce serait vraiment con de ruiner la semaine d’efforts et de difficultés qu’on vient de passer! Alors on tient bon!

D’un point de vue social?

Alors au début on se dit que ça va être difficile si les copines proposent un resto! L’apéro, le pain, toussa… Mais je me suis dit que je n’allais pas m’arrêter de vivre à cause des féculents! Il faut se faire violence et se dire qu’a l’apéro ce sera de l’eau, le plat ce sera une salade et pas de dessert! Du coup je trinquais à l’eau, ce qui me coutait moins cher! Je prenais de la salade de poulet parce que EVIDEMMENT chèvre chaud miel ça n’entre pas dans les lignes du régime stricte, malheureusement! Et je prenais un thé, en guise de dessert. Et vous savez quoi? J’étais contente de terminer un restaurant avec une note pas trop salée (quoi que l’eau ça coute cher) mais surtout de ne pas sortir de là repue comme un ogre!

Par contre ce n’est pas évident de se sentir jugée. Genre on ne va pas au resto pour manger une salade et boire de l’eau. « Je ne sais pas comment tu fais pour tenir! ». « Le pire ce sont ceux qui pèsent leurs aliments ». « Je ne comprends pas pourquoi tu t’infliges ça?! ». « Bientôt tu seras plus mince que moi » (on est jalouse, madame?). Mais si moi j’aime ça la salade et boire de l’eau? Quand je me sens un peu « jugée » je me dis que avant je me sentais jugée à cause de mes kilos en trop. Alors à choisir je préfère parce que je suis au régime, que je vais au resto, que je pèse mes aliments et tout les remarques entendues!!

Le plus dur arrive!

Comme dirait John Snow, « Winter is coming« . Pour moi ça signifie que le plus dur arrive après le régime stricte! Pourquoi? Parce que c’est la stabilisation! J’ai donc le droit de manger un peu de tout, faire des écarts etc. Mais voilà, il faut les contrôler ces écarts et ne pas exagérer! Sinon on repart dans ses travers et « fichue pour fichue »… Et c’est comme ça qu’on reprends ses kilos perdus!

Alors mesdames et messieurs, il n’y a pas de secret! Il faut de la volonté et se faire violence! Mais il n’y a que du positif! On ne sort plus repue de table, on se sent plus légère mais le meilleur dans tout ça c’est de voir les chiffres descendre sur la balance! Et là on se dit que les sacrifices et les efforts fournis, donnent des résultats et donc valent la peine! Puis quand on se sent mieux dans son corps et qu’on fait un écart, et bien on se sent moins coupable de se faire plaisir une fois sur la semaine que tous les jours!

Après tout, c’est quoi de se priver deux fois 3 semaines sur une année complète?

On épluche ses légumes, on mets son maillot et on plonge dans la vie saine!

Ok c’était pourris comme phrase mais c’est comme ça que je choisi de terminer mon article haha!

Tchuss <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *