HUMEUR

Restaurant L’Étier – Noirmoutier

Durant nos vacances nous avons fêté nos 2 ans et demi ensemble! Nous avions envie de nous faire un petit restaurant à deux. J’avais comme souvenir de mon enfance d’être venue manger une fois au restaurant l’Etier et que c’était succulent! Cela remonte évidemment, mais vu mon souvenir positif et la carte intéressante nous avons décidé d’y fêter notre événement! 

Situé en face d’Océanile nous avions été faire un repérage de la carte! Ce qui me restait en souvenir, en plus des saveurs découvertes, c’était le décor. Je me souvenais d’une baie vitrée et un paysage très apaisant. Restaurant gastronomique je savais que le prix était plus élevé mais c’est un restaurant qui se fourni en partie sur l’île de Noirmoutier. Il fait donc vivre les commerçants locaux mais aussi régionaux! Les choix de la carte, le cadre et l’aspect local nous a aidé dans notre choix.

Nous avons opté pour le menu « Saveur d’été » à 41€. Nous avons fortement hésité avec le menu « Une escale à l’Etier » à 58€ (100% Noirmoutier) mais nous étions plus attirés par les choix du premier. Le menu propose à chaque fois deux possibilités pour l’entrée et le plat principal. Naturellement nous avions choisis des choses différentes et ça nous donnait en même temps l’opportunité de découvrir l’autre proposition.

Pour accompagner notre repas nous avons choisi un vin blanc Vendéen dont malheureusement je n’ai pas retenu le nom.

La mise en bouche

En apéritif nous avons pris le Maison (mousseux, poire, fraises si mes souvenirs sont bons). Accompagné par une première mise en bouche composée de petits toasts avec un tartare (il me semble) qui était très léger et frais! S’en est suivi une terrine qui était, je pense, un gaspacho de tomate aux légumes de Noirmoutier (présent dans le menu « Une escale à l’Etier »). Comme d’habitude je n’ai pas retenu l’appellation de la dégustation lorsqu’elle a été servie mais des goûts et textures découvertes c’était ça.

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah

Entrées

Julien a choisi de découvrir Le Saumon « Label Rouge » (Gravlax de saumon aux herbes fraîches/tartare d’algues « façon gribiche »). J’ai eu la chance de pouvoir goûter son plat et j’ai rarement eu l’occasion de manger du saumon aussi tendre et goûtu. Quant au tartare d’algues façon gribiche cela avait une texture assez particulière. Un peu gélatineuse, mais le goût était une très belle exploration d’un aliment encore jamais dégusté jusqu’à présent!

J’ai pris l’autre proposition du menu qui était La Langoustine (Langoustines en panure de PANKO/ tapenade et tartare de tomates confites au basilic). Etant donné mon goût prononcé pour les langoustines mais surtout les panures j’ai sans conteste été conquise par le plat. Rien d’exceptionnel dans la panure mais cela n’avait bien évidement rien avoir avec les panures que l’on retrouve dans les fast food ou friteries. Celle-ci n’était pas trop épaisse au point de gâcher la langoustine et croustillant légèrement ce qui permet de rester discret lors de la dégustation. La tapenade et le tartare étaient rafraichissant et allégeaient la langoustine panée.

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah
La Langoustine

Plats

En plat principal j’ai opté pour Le Canard (Caneton de Challants « des champs » à l’orange, caviar d’aubergines au romarin et zeste d’agrumes). J’ai reçu 2 belles pièces de canard et juste ce qu’il fallait de caviar pour accompagner le tout. Sur la photo on pourrait croire que le caviar d’aubergine est très minime mais j’avais de quoi me sustenter amplement et accompagner généreusement le canard. La sauce à l’orange était un délice. L’arôme qui se dégageait de cette sauce ressemblait en tout point à ce que j’avais pu découvrir dans le menu jusqu’à présent. La texture de la sauce était fluide, contrairement aux diverses sauces à l’orange dans les restaurants chinois. L’orange était très présente mais ne masquait pas le goût du canard ou même du caviar d’aubergine. Ce dernier était très sympathique à découvrir! Avec sa texture un peu mousseuse elle ajoutait une nouvelle dimension au plat.

Julien a choisi La Lotte (ballotine de lotte « de petits bateaux » / crémeux de jeunes pousses d’épinard infusé au poivre sauvage). Le crémeux donnait le sentiment de manger une soupe car assez présent dans l’assiette mais la ballotine y était imposante et posée de façon à ne pas baigner dans le crémeux. Pour le morceaux que j’ai pu gouter j’ai redécouvert les épinards mais surtout la lotte! Façon délectable de déguster du poisson que l’on mange rarement par chez nous et d’un légume qui a tendance a être oublié dans notre quotidien.

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah

Fromages

Dans ce menu était inclus une partie de fromages fermiers régionaux affinés par Maître Beillevaire (Producteur – Fromager – Crémier). Un plateau de fromages nous a été apporté et nous avions la possibilité de découvrir 4 fromages au choix. Je ne suis pas une grande amatrice de fromages trop crémeux, coulants ou au goût trop prononcé (par exemple le bleu, très peu pour moi). J’ai donc orienté mes choix sur des fromages plus durs, ou mi-crémeux, aérés.

Evidemment, je ne me souviens plus de tous les choix que nous avons faits. Mais de ce que j’ai retrouvé sur le site il y avait du Brun de noix et du Chuaource. Ils étaient tous très bons mais j’en avais choisi un au goût très prononcé. Sur les conseils de notre hôtesse en salle, je l’ai dégusté en dernier pour ne pas masquer le goût des autres fromages. De fait, je n’aurais pas été en mesure de découvrir ces fromages régionaux et particulièrement très succulents. Le dernier au goût prononcé était très bon mais le petit morceau que j’avais était largement suffisant car il deviendrait vite écoeurant. À accompagner avec un bout de pain également pour faire passer le goût légèrement crémeux.

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah

Desserts

En dessert nous avions accès à la carte. Je n’avais pas envie de manger quelque chose que l’on retrouve facilement dans les autres restaurants. J’ai choisi « Le Soufflé chaud « minute » au grand marnier » tandis que Julien allait se délecter d’un « Trou Normand sorbet pomme« . Pour ma part je n’ai pas été aussi séduite par le dessert que par les plats. J’ai orienté mon choix vers le soufflé car c’est quelque chose que je ne mange jamais. Il était très bon mais je n’ai pas eu d’étonnement gustatif. Julien lui a été séduit par son trou normand sorbet pomme!

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah

En conclusion

Réputé comme restaurant gastronomique nous avons été largement rassasiés par les quantités servies. Nous avions peur de rester sur notre faim mais cela n’a pas du tout été le cas.

Le prix est un peu plus élevé que pour d’autres restaurants. À choisir autant mettre quelques euros de plus pour une cuisine un peu plus raffinée.

Nous n’avions pas réservé au préalable mais nous avons été accueillis avec le sourire et nous avons eu une table directement.

Le service n’a pas été très long, nous sommes arrivés juste avant le coup de feu du soir. Nous étions les premiers clients pour ce service. Nous n’avons pas du attendre trop longuement entre les plats.

Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah Restaurant l'Etier, Noirmoutier, niilah

Le cadre est très charmant. Que ce soit au niveau du décor, au niveau du cadre ou de la vue, cet endroit nous a conquis avec son environnement rustique, marin et très calme.

Nous recommandons chaudement ce restaurant si vous voulez découvrir les produits locaux et régionaux. Le restaurant est situé à côté du centre ville mais est légèrement en retrait et donne une sensation de quiétude.

Le restaurant l’Etier nous a conquis et nous espérons que vous y vivrez une belle expérience!

Le site internet

L’Etier sur Facebook

Bon appétit!

 

 

1 thought on “Restaurant L’Étier – Noirmoutier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *