HUMEUR

Si on m’avait dit

Salut les hirondelles!

Ces derniers temps je me suis surpris à souvent prononcer ce genre de phrase « Si on m’avait dit que… » du coup je me suis dit que ce serait sympa de vous lister tout ça, un peu comme si c’était un TAG (mais ça n’en est pas un, mais si vous voulez le reprendre, why not après tout)!

Si on m’avait dit il y a un an que je mettrais un cuissard cycliste et de surcroit en public et pire, que je me sentirais à l’aise dedans, j’aurais certainement rigolé très fort, au point d’en décrocher ma glotte très certainement. Je n’ai jamais vraiment eu beaucoup confiance en moi et encore moins pour montrer mes jambes exception à la plage où il fait trop chaud et où je connais personne et où je sais que de toute façon, je serais jugée. Du coup mettre un cuissard, savez ça serre, ça marque les cuisses (quand on a pas encore les cuisses bien sèches comme moi…) et c’est pas souvent très gracieux comme tenue mais bon, c’est tellement confortable!

niilah

Si on m’avait dit il y a 3 ans que je me mettrais au triathlon et plus particulièrement au vélo, que j’irais rouler le dimanche avec mon Amoureux et que j’y prendrais goût, pire, que je comprendrais des termes de cycliste (niveau débutante mais ça vient) et que je roulerais avec des cales, je vous aurais très certainement dit que vous vous trompiez de personne.

Si on m’avait dit il y a 4 ans quand je suis rentrée du Canada, qu’un jour, j’allais perdre tout ces kilos superflus (même si il en reste encore un peu) je vous aurais dit que oui, ce serait possible, à l’aide d’un miracle. Que la taille de jeans que je fais actuellement je ne me souviens pas de quand date la dernière fois que je suis rentrée là-dedans (certainement il y a plus de 10 ans).

niilah

Si on m’avait dit qu’un jour le hockey ne serait plus mon sport passion mais que ce serait, à l’aube de mes 30 ans (bon j’ai encore 2 ans et demi devant moi hein) que je commencerais vraiment à me prendre en main et à complètement intégrer le sport dans ma vie de tous les jours je vous aurais dit qu’on ne parlait surement pas de moi, trop de séries à regarder et trop de sorties et de cocktails à boire avec les copines.

Et je garde le meilleur pour la fin…

Si on m’avait dit il y a 3 ans que je serais en couple avec Julien, l’homme pour qui j’ai toujours eu un petit faible mais pour qui j’étais une amie et rien de plus, je vous aurais certainement dit que je ne suis pas son type de fille et qu’il serait surement attiré par quelqu’un d’autre.

niilah

Tout ça pour dire qu’il n’est jamais trop tard pour commencer quelque chose, changer son rythme de vie ou se trouver de nouveaux centres d’intérêts mais surtout, surtout qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à croire en soi, à se découvrir un nouveau caractère, de nouvelles forces, de nouveaux appuis dans votre quotidien.

Il est important de regarder en arrière pour voir tout ce que l’on a parcouru et où nous en sommes actuellement, mais c’est bien aussi de regarder vers l’avant pour se motiver, et se dire que ce qui est derrière, même si ça a fait de nous ce que nous sommes, il n’est peut être pas forcément bon de le revivre!

C’était l’article philosophique du mois. En juin je vous tire les cartes 😀

– niilah –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *