LITTÉRATURE

Trilogie « The Generations » de Scott Sigler, premier tome: ALIVE

Long time no see! La saison de triathlon a débuté et je dois avouer que tout s’est enchainé assez vite… et même si j’ai pris le temps de continuer à lire, je n’ai plus pris le temps d’écrire! Alors je rectifie le tir et je vous parle de ma dernière lecture: ALIVE qui fait partie de la trilogie « The Generations » par l’auteur Scott Sigler.

• LECTURE KUBE •

J’ai reçu Alive lorsque j’ai profité de l’abonnement de trois mois chez Kube. Je ne me souviens plus précisément de ce que j’avais donné comme envie mais j’avais certainement parlé de la trilogie L’Épreuve qui m’avait tenue en haleine!

Je demande toujours à valider le choix du libraire pour être sure de ne pas avoir un livre déjà lu. On peut encoder les livres lus sur son profil Kube mais je ne le fais pas toujours… Nous avons 24 heures pour valider le choix ou pour le refuser.

Quand j’ai reçu le mail je n’avais pas le temps d’aller lire la 4ème de couverture et quand j’y ai pensé et que j’ai voulu le faire le délai était dépassé.

The Generations tome 1 Alive Scott Sigler

 

•• Un début un peu sceptique ••

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Ca ne vous fait penser à rien? Moi oui! On se croirait au début du Labyrinthe, quand Thomas se réveille dans la cage…

 » Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage. »

Ici ça commence à être un peu différent! A la place de se réveiller et de se retrouver avec tout un tas de personnes autour d’elle, Em se retrouve seule entourée de cercueils. La on commence déjà à se poser plein de questions!

 » La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ? »

Le nouveau thriller fantastique de Scott Sigler prend le lecteur à la gorge dès la première ligne : rivalités, personnalités qui s’affrontent, machination qui se joue sans qu’ils le sachent… nos jeunes amnésiques se débattent pour sortir d’un piège dont ils ignorent tout. Un auteur à la maestria reconnue, régulièrement classé dans les listes des meilleures ventes du New York Times, tisse un suspense impitoyable, à mi-chemin entre Le Labyrinthe et Sa Majesté des mouches. « 

•• On accroche aux premières lignes ••

The Generations tome 1 Alive Scott Sigler

Malgré ma peur de retrouver une histoire assez similaire au Labyrinthe, il n’en a rien été! Les seuls points communs sont vraiment le début de l’histoire et surtout le réveil du personnage principal. Après le suspense avance lentement mais surement.

On découvre tout en même temps que le personnage principal puisque la narration se fait autour d’elle, Em. Ses pensées, ses envies, ses craintes et surtout ses découvertes. On comprends tout de suite qu’elle a de l’importance! Même si les autres sont relayés au second plan, je pense par la suite, qu’il y en a qui auront un rôle important à jouer dans les tomes suivants. A voir!

J’aurais apprécié peut être avoir le point de vue de différents personnages et avoir aussi plus d’explications sur l’origine de l’histoire. Peut être que j’aurais réponse à mes questions dans les tomes suivant! Dans le pire des cas, ce qui n’est pas expliqué laissera libre cours à mon imagination!

• LE PETIT MOT DE LA FIN •

Lorsque notre lecture est terminée, et qu’elle nous donne envie de découvrir la suite, Scott Sigler a laissé un petit mot à l’attention de ses lecteurs.

À notre époque multimédia et réseaux sociaux celui-ci demande à son lectorat de ne pas spoiler le livre. C’est toujours quelque chose que j’essaye de mettre en application lorsque j’écris sur mes lectures. Ce n’est pas chose facile de parler de quelque chose sans trop en révéler!

C’est d’ailleurs pour éviter d’avoir de mauvaises surprises que je ne lis jamais les commentaires sur les livres en cours de lecture sur les différentes plateformes littéraires!

Enjoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *